Examens: quand les parents aident beaucoup

Examens: quand les parents beaucoup

 

Les examens approchent et de nombreux  parents sont en train de se fatiguer à la place de leurs enfants . C’est eux qui   mériteront des vacances. Par ailleurs, les cours privés s’intensifient et se professionnalisent. Dépassant l’accompagnement naturel qu’un adulte peut proposer à sa progéniture, de nombreux parents s’investissent aujourd’hui à fond, ou à fonds perdus, et se trouvent aujourd’hui dans une sorte d’esclavage qui peut nuire à l’indépendance des enfants en les transformant en assistés amorphes. Et pourquoi tous ces efforts peu productifs? Je voudrais braquer les feux sur des raisons pédagogiques. Un quart des élèves sont des apprenants kinesthésiques. Ils pensent en 3 dimensions.Cela veut dire qu’ils doivent toucher et bouger pour apprendre. Les lettres et les chiffres sont enseignés en deux dimensions et en paroles.Il manque donc une dimension. Un quart des enfants devraient recevoir de la pâte à modeler en maternelles et en primaires pour intégrer la base du code : les chiffres et les lettres. Ces enfants ont donc évacué leurs ressentis et leur façon d’être intelligents entre 5 et 7 ans. Deshumanisés et décapités ils ont fonctionné comme des robots “pour faire comme les autres et comme « Madame a dit”.

19 - Visage-Oeuf

Lea est absente de ses apprentissages.(dessin de Nathalie Frennet)

Ensuite au collège, on proclame “Debout les morts!”. Soyez compétents avec un cerveau complet, capable de critiquer, de choisir, de créer! Le problème est  qu’il fallait leur permettre d’être actif  dans leurs apprentissages avant 7 ans , et pas à 14 ans. Il fallait surtout leur donner des outils concrets pour apprendre le code (alphabet et chiffres)  en leur donnant de la pâte à modeler en 3e maternelle et en première primaire. Accompagner les enfants kinesthésiques sans les informer sur leur forme d’intelligence n’est qu’emplâtre sur jambe de bois. Le système 1-2-3, (voir www.systeme123.wordpress.com) est conçu pour conduire vos enfants à plus d’autonomie et les faire sortir de leur rôle d’assisté en leur faisant découvrir leur intelligence multisensorielle. Etudier des listes de vocabulaire en langues étrangères sans écrire et sans imaginer les contenus en 3 dimensions est peu productif. Répéter des leçons en se limitant à la composante verbale revient à faire un tiers du travail nécessaire.Vous trouverez des informations concrètes et applicables directement pour aider vos enfants et vos ados dans toutes les matières dans le livre « Et si la réponse se trouvait au plafond », Chantal Wyseur, Desclée de Brouwer, Paris 2014.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s