Comment améliorer la compréhension à la lecture de mon enfant en 2 minutes?

L’enfant à aider est un penseur en films.(1)

Votre enfant a, d’après ses enseignants, des difficultés à comprendre les consignes et les textes.  Avez vous déjà essayé de lui faire comprendre que s’il pense en films, il doit faire les films de ce qu’il lit pour les comprendre. Les penseurs en films ignorent tout de leur fonctionnement et  par mimétisme, pensent en mots comme leurs petits camarades. Ils répètent donc dans leur tête les sons des mots lus. Pour eux,cela ne sert à rien.

Exemple: la phrase « Les  petits étourneaux tournent au-dessus du champ est ensuite se posent sur les sillons de terre » doit se transformer en un film en mouvement avec le sens précis des mots étourneaux et sillons et surtout le mouvement de tourner et se poser ensuite.

Autre exemple: la consigne « Entoure les fruits en vert et les légumes en rouge » doit se transformer en la sensation de vivre l’action d’entourer dans telle couleur.

 

Faites l’essai. Votre enfant vous dira: « Ce n’était que ça mon problème de compréhension! » Pourquoi on ne me l’a pas dit plus tôt. Eureka! Je comprends ce que je lis!

Plus de détails dans « Pour ne plus ramer à l’école p.95 et suiv.children-306607_640

(1) Il n’est pas un penseur en films, s’il est un penseur en mots. Il est un penseur en mots si, quand vous lui dites « le train entre en gare », il ne fait pas de film mais il a une ou deux images fixes (comme des photos) ainsi que les mots de la phrase ou encore il n’a que les mots de la phrase.Il n’est pas dans la scène. En général, il comprend les textes qu’il lit et il n’a pas de problèmes avec cela.

S’il voit un film en 3D qui bouge dans sa tête, il est un penseur en films. Et il est où dans la scène? Il est toujours acteur,  ou prêt à agir.

plus de détail vidéo